Archive | juillet, 2013

Les causes du printemps Érable : 81 pages de réflexion

15 Juil

000006690006

Bonjour,

L’ancien document avait quelques problèmes de mise en page, je vous en mets donc une nouvelle version :

Ceci est la première partie d’un ouvrage sur les causes et les effets du printemps Érable que vous pouvez télécharger ici :

causes et effets du printemps erable

Voici également quelques extrait pour vous faire une idée :

« Il est erroné de croire que les autres n’ont pas besoin de nous et que nous n’avons aucunement besoin d’eux.  Si bonheur il y a, il est dans l’espoir d’un monde meilleur et celui-ci ne peut subvenir que si nous décidons de le construire ensemble. Cela peut paraître une rêverie, mais je répondrai à cela que personne n’a apporté une contribution significative au sort de l’humanité en essayant une nouvelle recette, en buvant un verre de rosé sur son patio ou à découvrir son moi-profond dans une orgie de lecture psychopop.  »

« Mais qu’avons-nous depuis que l’individu atomisé est laissé à lui-même? Sans dissidence, ni créativité, l’innovation sociale est désormais bloquée et toute réforme doit émaner d’un grand tonnerre, une tempête disproportionnée pour les modifications demandées.  »

« Les individus veulent désormais faire quoi ? Imposer l’utopie politique, celle qui va permettre afin l’équilibre. Un équilibre qui servira le chaos des jeux de pouvoirs, de la politique pure, dont le seul but est d’apporter l’épanouissement possible de chacun des individus sur la terre. »

« Le printemps Érable n’est pas un accident de l’Histoire, mais bel et bien l’Histoire qui nous indique un autre mouvement que celui que les puissants avaient prévu.  »

Le document fait 81 pages, j’en ai maintenant 125 d’écrites, mais je prends une petite pause mentale, mais le tout devrait être prêt cet automne.

Publicités