Archive | février, 2015

Réaction sur le sondage bidon CROP/La Presse au sujet de l’intégrisme religieux

21 Fév

Bidon ! Bidon ! Bidon !

Je m’excuse, mais le sondage envoyé miraculeusement aux lecteurs de La Presse, en pleine crise de confiance envers le gouvernement Couillard à l’aube du « Printemps 2015 » est d’une malhonnêteté tellement crasse que je ne peux pas m’empêcher de réagir.

Comme je vous le dis bidon !

Premièrement les affirmations sont tellement floues et biaisées, que les sondés ne peuvent que se diriger dans le sens indiqué par le sondeur.  Ça pue la manipulation à plein nez.

L’article commence assez bien merci, en nous annonçant que 2 Québécois sur 3, s’inquiètent de la possibilité que l’intégrisme religieux puisse menacer « la sécurité du Québec »…

Ça indique quoi ça, rien ! Je vous dis, absolument rien ! C’est totalement flou.   Vous auriez le même genre de résultats si je vous disais : dans l’éventualité que Godzilla puisse potentiellement détruire Montréal, seriez-vous inquiets que Godzilla détruise Montréal…

Godzilla VS. The Smog Monster

Ben oui, criss tu serais inquiet !

Ensuite on apprend que 85 % des Québécois s’inquiètent du refus de certains immigrants d’adopter les valeurs canadiennes et québécoises…

Encore une fois totalement subjectif !  Flou et n’ayant aucune valeur !

Ici « certains immigrants » est un groupe indéfini, quasi-imaginaire, une vue de l’esprit, n’étant conceptualisé que par la personne qui répond au sondage, sur quelque chose de tout aussi indéfini et individualisé « les valeurs québécoises et canadiennes ». Il y a 8 000 000 de Québécois et Québécoises au Québec et je peux avancer qu’on aurait 8 000 000 de versions différentes sur ce que sont les « valeurs québécoises ».. En fait 85 % des Québécois sont inquiets que des gens qu’ils inventent dans leur imagination attaquent des valeurs qui ne sont même pas les mêmes que leurs voisins… Il aurait été plus judicieux de nommer les groupes et les valeurs explicitement.

Il faut aussi parler de la notion encore très floue de « Certains immigrants ».  Qui sont ces « certains immigrants » et combien sont-ils ? Moi, je pourrais affirmer que 12 musulmans extrémistes sont probablement en train de fomenter un complot quelconque contre le Québec, mais je peux sûrement trouver 12 Italiens, 12 Asiatiques, 12 Mexicains et sûrement une belle collection de Français du Plateau tout aussi dangereux, mais que dire des douzaines de sympathisants nazis oeuvrant dans des confréries de « Québécois de souche » en tout genre ?

On nous parle alors de guerre de valeurs… ben oui, il y a une « Guerre de valeurs » au Québec ! Grosse affaire ! Heille yo bonhomme, ce n’est pas un problème, l’gros, c’est un processus sociologique totalement normal à toute société d’accueil comme la nôtre… On pourrait avoir fait le même sondage en 1915, en 1875 ou en 1985, que les résultats auraient probablement été les mêmes.  Pour la crise identitaire, on repassera !

Pour vous prouver que ce n’est pas nouveau qu’on a peur de « certains immigrants » qui s’attaquent à nos valeurs. voici des exemples du passé :

« l’invasion » irlandaise :

Ganges1876KlantreeromeScientific_racism_irish

Punch_Anti-Irish_propaganda_(1882)_Irish_Frankenstein

 

Ou bien le fameux, « péril jaune » :

Mongolian_octopus YellowTerror

 

Mais revenons à notre article…

Ensuite on nous indique que 79 % des Québécois sont inquiets que des actes terroristes soient commis sur le territoire.  Wow ! Grosse découverte ! C’est sûr que les gens sont inquiets que des choses inquiétantes surviennent… La question adéquate à poser aurait été de demander si les Québécois trouvent cette menace probable et dans quelle mesure ces attentats pourraient subvenir au Québec ? Ou encore, si ces menaces ont transformé les habitudes quotidiennes des Québécoises et Québécois… parce que, si ça ne change absolument rien dans ta vie, ce n’est pas vraiment une menace…

Et ensuite, on nous dit que 79 % sont aussi inquiets que des jeunes soient convertis pour en faire des combattants à l’étranger… Bon, franchement… Je veux dire dans l’histoire, le jugement des plus vieux sur les choix des plus jeunes a toujours été super adéquat au possible…genre… super exact et aucunement à côté de la track… Dois-je vous rappeler le Rock n’ Roll, les Mothers against Kiss, ou les conservateurs outragés contre N.W.A ou Ozzy Osbourne… que dire des délires contre la girafe cancérigène ou les imbéciles de haut-niveau qui refusent de faire vacciner leurs enfants.

Bon je commence à dépomper contre ce sondage et cet article merdiques… Mais je crois ce qu’il faut comprendre dans tout cela, est que l’inquiétude ne pousse pas à des politiques publiques adéquates.  Dans ces temps incertains, le choix politique qui s’offre à nous reste toujours entre voter pour ceux qui nous disent d’écouter nos peurs ou ceux qui nous invitent « à n’avoir peur que de la peur elle-même ».

P-S : Pour ceux qui veulent lire l’article ou se torcher avec

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201502/21/01-4846182-lintegrisme-religieux-suscite-lapprehension.php

Quoi doit-on proposer lors du Printemps 2015 ?

18 Fév

Changer le mode de scrutin, séparer l’exécutif du législatif, transformer la fiscalité pour qu’elle répondre « aux défis du XXIe siècle », avoir un « gouvernement ouvert », diminuer le pouvoir des lobbys, transformer les syndicats pour qu’ils deviennent de véritables associations de travailleurs, combattre le corporatisme des ordres professionnels et du patronat, se débarrasser du caractère sacré et inviolable de la propriété privée, favoriser le coopératisme, donner des liquidités au gouvernement en faisant des PPP au profit de l’État (et non des entreprises), gérer efficacement nos ressources naturelles,  arrêter de donner de l’argent à des B.S. de luxe et investir réellement dans nos entreprises, favoriser l’économie réelle au lieux de la doper avec le milieu financier, offrir une accessibilité gratuite aux études post-secondaires…

C’est quoi ton feeling là-dessus ?

Le miracle du Superbowl 49…

1 Fév

Ah les belles choses dans le monde du sport. Bon y’en a qui vont dire : « hostie de choix de jeux de marde ! Pourquoi y’ont pas fait une course de Marshall Lynch ? » mais bon tout le monde savait que les Seahawks essayeraient une course, le coach a joué le pourcentage, la surprise, essayer de déstabiliser la défensive adverse. Je veux dire, les coachs ont regardé des vidéos de jeux pendant deux semaines, ils avaient sûrement une bonne idée de quel jeu, ils allaient faire dans ces circonstances, c’est quand même la NFL…

Vous regarderez la séquence où Butler intercepte le ballon, il ne couvre pas vraiment son joueur, il regarde le ballon, et comme hypnotisé dans une autre dimension, il s’en empare en dépit du receveur qui va clairement l’attraper. Dans n’importe quel match de saison régulière, un receveur expérimenté contre un demi-défensif vétéran, le receveur attrape le ballon et le joueur défensif le plaque et il tombe dans la zone des buts avec le ballon. Touché ! Victoire des Seahawks… Mais ce n’était pas un match comme les autres, et c’était un joueur réserviste qui s’est emparé du ballon.

Ce n’est même pas Butler le professionnel qui a accompli un jeu miracle ce soir, c’est un jeune de 10 ans qui joue dans la rue, dans une coure arrière ou dans un parc avec ses amis. Ce jeu, il l’a rêvé pendant des années, il l’a vécu des millions de fois, et pleins de joueurs de tout âge l’ont vu quelle part dans leur bulle, au fond d’eux-même. Le jeu d’une vie qui fait que ces hommes décident de pratiquer le sport le plus fou au monde, pour espérer vivre ce moment, cette petite fraction de seconde où le rêve prend possession de nous, où le réel et surnaturel s’entrechoquent, ce moment que l’on appelle un miracle.

Ce sont ces moments minuscules dans un match parmi cent mille autres matchs qui nous forcent à perdre de longues heures de notre vie devant un téléviseur, en ce disant : « si l’impossible pouvait arriver »…

Mais l’impossible, mes amis, n’arrive qu’à ceux qui l’ont préalablement rêvé…